Aujourd’hui, j’accueille Florence BIGOT, juriste et DJ depuis 20 ans et qui a récemment pris de nouvelles fonctions au sein d’une société de services intégrés d’ingénierie, qualité et conseil stratégique pour la transformation digitale.

Florence fait également partie du Cercle Montesquieu et a pendant longtemps fait du mentoring pour les jeunes juristes.

Florence nous partage son expérience et retrace son parcours avec humilité. Pour elle, il n’y a pas de schéma pré-établi pour devenir Directeur Juridique mais il faut développer certaines compétences et qualités (notamment les soft skills).

Elle explique en quoi consiste le rôle du DJ par rapport à celui de juriste et revient sur la notion de gestion des risques en donnant des exemples concrets. Ces risques (contractuel, réputationnels, financier, environnemental, conformité..), il faut savoir les identifier et les gérer.

La pandémie du Covid-19 a évidemment mis fortement à contribution les juristes pendant cette crise et Florence nous révèle quelques outils /process que le DJ peut utiliser et mettre en place pour gérer les risques de manière efficace et innovante.

A la fin de l’entretien, elle vous livre un dernier conseil précieux pour votre carrière.

Pour la contacter : LinkedIn

Bonne écoute !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *